Discours

ATTENTION: deux choses très différentes! On parle de « discours » pour: la forme d’un récit (5 types de discours) mais aussi pour évoquer la parole rapportée d’un personnage ( 4 discours rapportés).

le récit et ses discours

(le discours est un énoncé produit par un locuteur pour un destinataire, dépend de ce que veut transmettre le locuteur, ex : la tourmente du personnage peut s’exprimer de différentes façon : narrative ou descriptive ou encore explicative. )

a)discours narratif : Ex : Un jour, Pierre ouvrit la porte de sa maison avec plus de difficulté que d’habitude.

b) discours descriptif : La porte de la maison était grande, taillée dans un bois solide dont les couleurs avaient passé au soleil.

c) discours explicatif :Ex (1) : Une porte est une planche fixée sur des gonds qui permet de fermer ou d’ouvrir une pièce. (réponse à la question « Qu’est-ce qu’une porte ? »)

Ex (2) : En effet, la poignée de la porte enclenchait le fonctionnement d’un verrou dont les éléments commençaient à se rouiller. (réponse à la question « Pourquoi la porte s’ouvrait-elle avec difficulté ? »)

d) discours argumentatif :  

Ex (1) : Je pense que la porte grince à cause des gonds ; en effet, ils sont rouillés.

Ex (2) : Certes, cette porte est vieille, mais si tu graissais les gonds, cela arrangerait certainement les choses, puisqu’elle bougerait plus facilement.

e) discours injonctif : Ferme cette porte !

La parole du personnage ou les discours rapportés

a) discours narratif
narrateur traduit en récit les paroles d’un personnage, introduit dans le récit, vraie continuité.(souvent les paroles sont résumées car elles ne sont pas essentielles à l’intrigue.)
ex :
plus je l’écoutais me parler de sa voix triste et monotone, de la crise, du terrorisme et de sa vie de chômeur trentenaire plus je sentais mon moral s’assombrir.

b)discours direct
narrateur rapporte fidèlement les paroles des personnages, le lecteur entend alors les phrases dites par les personnages. (verbe de parole + ponctuation)

Ex : il dit alors: – la crise, le terrorisme me tuent, je trouve la vie très difficile, je ne trouve pas de boulot même après avoir fait 10 ans d’études ! Je me sens nul et vide.

c)discours indirect
narrateur introduit la parole avec un verbe de parole ou de pensée, le discours n’est donc pas reproduit textuellement, le narrateur traduit le discours. (on trouve souvent une subordonnée, deux parties complètement dépendantes dans une même phrase).

ex : il me dit que la crise le terrorisme et sa vie de chômeur trentenaire lui pesaient lourdement.

Ex : je lui ai hurlé de ne pas traverser la route

d) discours indirect libre
parole rapportées indirectement mais le narrateur fait entendre la voix du personnage.

ex : Dès qu’il est entré dans la pièce, j’ai senti qu’il broyait du noir. La crise ne cessera jamais, la fin du monde arrive, le terrorisme tétanise le peuple, et le chômage broie la jeunesse. C’est sûr, il n’avait pas le moral.